Calendrier

Chapitres Bertrand
de Blanquefort

25 novembre 2016

Thème du Travail : Le cheval dans la symbolique du Templier



Chapitres André
de Montbard

7 février 2017

Thème du Travail : Le monachisme.




Evénements

Grand Prieuré Magistral de Suisse : Chapitre National

8 octobre 2016




Publications

Travail de peinture Templière et reproduction de Blason

Plaquette de présentation du travail en peinture du Chevalier Amélie Eulry, à Metz.





Livre d'Or

Vos commentaires et signatures sont les bienvenus.




Templier aujourd'hui ?


Le rôle de l'Ordre du Temple dans le monde actuel est de permettre le développement de ses membres par des travaux historiques, ésotériques et caritatifs. L'objectif est l'établissement d'un monde meilleur, symbolisé par le Temple.

Les conditions pour être Templier

Le règlement de l'O.S.M.T.H. / O.S.M.T.J. - Grand Prieuré Magistral de Suisse - définit les critères et conditions d'admission.

Tout d'abord la majorité est exigée - selon les législations nationales.

Dans notre Ordre les croyances de chacun sont strictement respectées. Le candidat doit vivre selon les principes de l'honnêteté et de la loyauté: il doit faire preuve d'une éthique sociale vécue, de bonté et de tolérance ainsi que d'une vraie noblesse de cœur.

Le candidat possédera également une formation de base lui permettant de participer aux travaux des Commanderies ou Chapitres, ainsi que le désir sincère de s'associer aux activités de l'Ordre.

Avant la validation définitive de son dossier, le futur membre devra avoir pris connaissance du Règlement de l'Ordre et accepté de s'y conformer.


La vie au Temple

Une à deux fois par mois, les Chevaliers se réunissent en Commanderie ou Chapitre, et, sous la direction de leur Commandeur ou Précepteur, présentent un thème de travail  et en débattent.

Des thèmes de travail sont adressés aux Commanderies par le Grand Prieuré et aux Chapitres par le Grand Maître. La tâche la plus importante de tous les Templiers reste néanmoins l'application
pratique des principes du Temple et leur prolongement dans le monde profane.

Annuellement tous les Templiers se réunissent en Chapitre National.  Y participent Chevaliers, Éscuyers, Novices, dignitaires d'autres Ordres reconnus, amis et invités. Lors de cette réunion, un bilan annuel est dressé, les intentions d'avenir sont fixées. A cette occasion, se déroulent les cérémonies de réception, d'adoubement et "d'honorification".


La vie du Templier dans le Monde Profane

La qualité de Chevalier Templier ne se limite pas exclusivement au Temple. L'entrée dans l'Ordre est un engagement de comportement dans sa vie de tous les jours; engagement personnel où les seules contraintes sont celles fixées par lui-même.

Le Templier s'efforce de mettre en pratique les principes du Temple d'aujourd'hui (respect, écoute, partage, aide, travail, protection, engagement pour de justes causes).

Dans sa sphère d'influence (familiale, professionnelle, associative etc.), le Templier a le devoir de prendre position et d'agir pour l'application de ses idéaux. Ces derniers peuvent être définis par: liberté individuelle, fraternité, justice, équité, sagesse, bonté, compréhension et tolérance).


Les relations

Le Grand Prieuré Magistral de Suisse ainsi que le Haut Magistère sont deux organisations totalement indépendantes de toutes influences extérieures tant politiques que religieuses.

Ceci ne sous-entend pas une vie repliée sur soi-même. En effet, le Grand Prieuré Magistral de Suisse et le Haut-Magistère entretiennent de nombreux contacts de collaboration et d'amitié avec d'autres mouvements chevaleresques ou initiatiques dûment reconnus et ayant les mêmes aspirations.

Ni le Haut Magistère, ni le Grand Prieuré Magistral de Suisse, ne sont des ramifications Maçonniques, Rosicruciennes, Martinistes ou autres, bien que l'Ordre ait un respect profond pour ces Obédiences.

En tant qu'héritiers historiques et spirituels de l'ancien Ordre du Temple, porteurs de la tradition qui a animé les Chevaliers d'antan, les Templiers d'aujourd'hui demeurent libres et indépendants. Ils n'ont de  compte à rendre qu'à l'Ordre et à leur propre conscience dans l'esprit de l'Ancienne Tradition dont ils sont le véhicule.


Haut