Calendrier

Chapitres Bertrand
de Blanquefort

5 mai 2017

Thème du travail : La Société des Trois Ordres.



Chapitres André
de Montbard

16 mai 2017

Thème du travail : Marques des tâcherons et signatures lapidaires au Moyen Age. 




Evénements

Grand Prieuré Magistral de Suisse : Chapitre National

8 octobre 2016




Publications

Travail de peinture Templière et reproduction de Blason

Plaquette de présentation du travail en peinture du Chevalier Amélie Eulry, à Metz.





Livre d'Or

Vos commentaires et signatures sont les bienvenus.




Charte de l’Ordre Souverain Militaire du Temple de Jérusalem + O.S.M.T.H. + O.S.M.T.J.


1. L'O.S.M.T.H. / O.S.M.T.J. est par sa filiation directe, l'héritier de l'Ordre du Temple créé en 1118 et dont les manifestations extérieures ont cessé en 1307.

2. En véritable héritier spirituel et traditionnel de l'Ordre du Temple, l'OSMTH/OSMTJ travaille aujourd'hui à la réalisation des mêmes buts qui ont animé les Templiers d'antan: la création d'un monde dans lequel tout être humain puisse se réaliser entièrement, dans l'épanouissement harmonieux et équilibré de toutes ses possibilités compatibles avec le mode de vie social qui est le sien.

3. L'Ordre du Temple, sous sa forme actuelle est un Ordre Chevaleresque et non pas un Ordre religieux. Dans ses rangs se trouvent des personnalités de croyances philosophiques ou religieuses les plus diverses. Elles se réunissent sur une base d'égalité, d'harmonie, dans le respect total de l'opinion d'autrui.

4. La vie interne de l'Ordre, ainsi que toutes ses manifestations extérieures sont basées sur les principes essentiels et indispensables de liberté individuelle, de fraternité, de tolérance et de progrès, qui sont au service d'un "monde meilleur".

5. La réalisation de ce "monde meilleur", basé sur des principes éthiques, sociaux et philosophiques longuement réfléchis, est bien évidemment une œuvre dont la réalisation demande beaucoup de temps.
Les Templiers le savent et cette tâche ne les rebute pas. Chacun voit, de son vivant, les progrès accomplis et les résultats du travail déjà effectué, même si ces résultats ne sont que partiels et encore éloignés du but final.

*

A l'intérieur du Grand Prieuré Magistral de Suisse, après leur demande d'admission, celles et ceux qui auront fait preuve de leurs qualités entreront comme postulants en Commanderie durant une année, la deuxième année comme Novices puis seront armés et adoubés Chevaliers Templiers conformément aux traditions de la Chevalerie Miles et de la Fontaine d'Honneur.

A l'extérieur de l'Ordre, dans le cadre du Collège de Chevalerie (extérieur à toute obédience), celles et ceux qui, ayant achevé leur formation, seront armés et adoubés Chevaliers Milles, pourront rester «errants» ou entrer en Maison ou entrer au service d'un Ordre. S'ils choisissent de devenir Templiers, ils feront une année de noviciat au sein d'une Commanderie pour y être élevé Templiers.

*

L'OSMTH/OSMTJ travaille sur plusieurs plans, dont les principaux sont :

  • l'action pour l'évolution de chaque Templier en tant qu'individu.
  • l'action individuelle de chaque Templier, qui par son exemple, peut influencer son propre entourage.
  • l'action collective de tous les Membres, émanant de l'Ordre en son entier et de ses ramifications afin d'atteindre ses objectifs humanitaires.

*

L'OSMTH/OSMTJ dans sa forme actuelle est organisé selon le principe qui le caractérise depuis ses débuts en 1118.

*

Les instructions et thèmes de travail émanant du Conseil Magistral sont envoyés aux Commanderies qui les étudient, les approfondissent et les mettent en pratique. Des procès-verbaux de ces travaux sont adressés au secrétariat du Grand Prieuré Magistral.

*

L'Ordre octroie le droit de revêtir le Blanc Manteau de l'Ordre à ses Chevaliers après armement et adoubement et suite à une formation adéquate. Hors les raisons historiques et traditionnelles de ces signes extérieurs, le port de la cape et des insignes, lors de réunions officielles, est le signe tangible et visible d'une même fraternité, d'une même éthique.

*

La structure de l'Ordre, sa hiérarchie, sa discipline, son apparat extérieur, son symbolisme ainsi que les grades et les responsabilités qui honorent les Chevaliers, leurs donnent conscience de la haute qualité de la tâche qu'ils ont accepté d'assumer.


Haut